Annonce - La bataille de la Lame furieuse

Chère communauté,

Comme vous avez pu vous en rendre compte, un événement légendaire se prépare et vous avez passé les derniers jours à patienter en vous demandant quand nous allions enfin passer aux révélations. 


Nous sommes heureux de vous annoncer que votre patience va maintenant être récompensée !
Il paraît qu'une image vaut mieux qu'un long discours. Nous pouvons faire encore mieux que ça.
C'est pourquoi nous sommes fiers de vous présenter le nouveau projet exceptionnel de Awe Me.
Découvrez sur leur chaîne YouTube la vidéo de la très talentueuse équipe de Man at Arms, au savoir-faire irréprochable, qui s'attèle à forger un véritable chef-d'œuvre !
Assistez sans plus attendre à la création de cette œuvre d'art légendaire :          




La légende de la fureur naissante

Dans des temps très anciens, bien avant le Grand Empire, les terres de Berimond étaient occupées par les maisons de deux monarques : le roi Léopold Ier de la Maison Gerbrandt et le roi Gunter de la Maison d'Ursidé. Pendant des années, les deux maisons cohabitèrent dans une paix relative, chacune respectant les frontières de l'autre et se concentrant sur la prospérité de son propre royaume. 

Néanmoins, à l'aube des grandes découvertes scientifiques, les érudits et chercheurs de chaque maison découvrirent que les terres de Berimond étaient riches d'un minerai rare susceptible de propulser leur civilisation jusqu'à des sommets insoupçonnés. À compter de ce jour, l'entente cordiale du passé se transforma en rivalité et en méfiance, alors que chaque roi cherchait à obtenir le contrôle total des terres ainsi que des richesses qu'elles abritaient. 

Bien vite, la première grande bataille de Berimond éclata ; avec leurs suzerains concentrés sur le conflit, les royaumes de Gerbrandt et d'Ursidé, jadis si prospères, tombèrent rapidement en déclin. 

Après des années de lutte, le chaos de la guerre commença à attirer des hordes de bandits et d'anarchistes venus des montagnes, pour qui ce conflit représentait l'occasion idéale de piller les richesses de Berimond en toute impunité. À leur tête régnait le tristement célèbre ordre des Chevaliers de la forge.

Les Chevaliers de la forge, maîtres forgerons dont la maestria dans l'art du marteau et de l'enclume n'avait d'égal que leur maniement de l'épée et du bouclier, étaient de féroces guerriers qui ravageaient la faible résistance rencontrée tandis qu'ils écumaient les terres et pillaient leurs richesses. Leur présence à Berimond ne tarda pas à constituer une sérieuse menace pour les deux maisons, et les monarques placèrent de fortes primes sur la tête des généraux des Chevaliers. 

Alors que la guerre faisait rage sur le champ de bataille, de petits groupes de chasseurs de primes parcouraient les montagnes en quête des Chevaliers de la forge. Après plusieurs mois de traque, une poignée de Chevaliers fut découverte et capturée par des chasseurs alliés à la Maison Gerbrandt. 

Conduits devant le roi Léopold Ier en personne, les Chevaliers capturés s'attendaient à être emprisonnés ou exécutés. Au lieu de cela, le roi leur fit une offre : en échange de leur loyauté sur le champ de bataille, le roi leur accorderait la liberté et les autoriserait à conserver les richesses qu'ils avaient pillées. Les généraux acceptèrent l'offre du roi et, grâce à leur soutien, la Maison Gerbrandt remporta rapidement la première grande bataille de Berimond. 

L'ère de Gerbrandt avait commencé. 

Suite à sa victoire, le roi Léopold Ier tint parole et libéra les Chevaliers. Il les fit escorter jusque dans les montagnes et leur promit qu'ils ne seraient jamais plus traqués par ses hommes. 

Douze mois s'écoulèrent avant qu'on entende de nouveau parler d'eux, lorsqu'un ancien des Chevaliers revint inopinément à Berimond pour se présenter au roi afin de lui offrir un témoignage de gratitude : une épée forgée dans les flammes des Pics du feu à partir des minerais pillés dans les terres. Il s'agissait, selon les dires de l'ancien, de la plus puissante lame de tout l'empire. 

Les années qui suivirent furent marquées par d'autres conflits armés menés par la Maison d'Ursidé qui escomptait récupérer sa part du territoire. Néanmoins, contrairement à la première grande bataille de Berimond qui s'était étalée sur plusieurs années, les suivantes furent remportées haut la main par la Maison Gerbrandt, et peu importe le nombre de duels livrés, de cuirasses transpercées et d'ennemis terrassés, la nouvelle lame du roi demeurait toujours intacte. Ni cabossée, ni émoussée, ni vaincue. 

Au cours de cette période, la domination du roi Léopold Ier sur le champ de bataille était telle qu'on le surnomma « le roi furieux » et son épée fut baptisée « la Lame furieuse ». En réalité, beaucoup estimaient que c'était bien à l'épée, et non à son détenteur, que la Maison Gerbrandt devait sa suprématie pendant la guerre, et nombre de forgerons et hommes de science aux quatre coins du pays consacrèrent leur vie à essayer de la reproduire. Néanmoins, aucun ne parvint à égaler les techniques artisanales uniques employées par les Chevaliers de la forge. Il s'agissait bel et bien, comme l'avait indiqué l'ancien, de la plus puissante lame de tout l'empire.

Lorsque le roi Léopold Ier s'éteignit, la Lame furieuse fut transmise à son fils aîné et héritier du trône de la Maison Gerbrandt : le prince Deximus. Ayant grandi sur les champs de bataille de Berimond, le jeune prince était connu pour son inconstance et sa soif de sang ; et en effet, peu après son accession au trône, il commença à élaborer une stratégie visant à débarrasser définitivement Berimond de la Maison d'Ursidé.

Bien conscient que ses armées ne disposaient ni de la force ni de l'équipement nécessaire pour détruire les derniers vestiges de ses éternels rivaux, Deximus décida de demander l'aide des Chevaliers de la forge. Le jeune roi dépêcha un émissaire et d'innombrables richesses dans les montagnes, espérant que les Chevaliers accepteraient de lui forger suffisamment d'épées pour équiper chacun de ses soldats. Toutefois, les Chevaliers, qui étaient devenus une communauté d'ermites pacifiques ne se souciant plus que de leur propre pérennité, déclinèrent l'offre du nouveau roi et lui rendirent ses richesses.

Dans son arrogance, le jeune roi, furieux d'apprendre que l'on osait défier son autorité, se vengea en envoyant 100 de ses meilleurs hommes dans les montagnes afin de capturer les Chevaliers et de les ramener devant lui. 

Au terme de douze jours, un seul guerrier revint. Il portait un message avertissant le roi qu'au vu de sa trahison, il devait rapporter la Lame furieuse dans les montagnes avant le septième lever du soleil.

Sans surprise, Deximus refusa d'obtempérer.

Le matin du septième lever du soleil, le roi se réveilla en découvrant que les douves de son château baignaient du sang et des restes des 99 guerriers qui n'étaient pas revenus des montagnes. Imperturbable, le roi conserva l'épée à son chevet, et se réveilla chaque matin en apprenant que d'autres de ses hommes avaient disparu pendant la nuit. 

Après un mois d'un impitoyable bain de sang qui avait décimé ses armées, Deximus finit par céder et accepta de rendre l'épée aux Chevaliers ; elle fut scellée dans une pierre enchantée et placée sur le plus haut sommet des montagnes de Berimond, rappel éternel de la trahison du roi. 

Dépourvu de son épée et de ses armées décimées par la vindicte des Chevaliers de la forge, Deximus perdit rapidement son emprise sur les terres de Berimond face à la Maison d'Ursidé, qui commença à réaffirmer sa force sur le champ de bataille. 

L'ère de Gerbrandt était arrivée à son terme.

Au fil des années, guerriers, érudits et nobles des deux maisons escaladèrent les montagnes pour tenter d'extraire l'épée de sa tombe, mais jamais aucun n'y parvint.

Lors des guerres successives, nombre de chasseurs, éclaireurs et armées explorèrent les montagnes en quête des légendaires Chevaliers de la forge, mais ces derniers demeuraient introuvables. 

Il semblait alors que l'épée allait reposer dans la pierre pour l'éternité et que ses créateurs appartenaient désormais à l'Histoire. 

Ce fut le cas jusqu'à aujourd'hui, quand un messager détenteur d'un parchemin portant le sceau des légendaires Chevaliers de la forge est arrivé dans le Grand Empire. 

Le dernier gardien de l'ordre des Chevaliers de la forge, redoutant que le secret qui permet d'extraire l'épée de sa tombe soit un jour découvert, a contacté les seigneurs du Grand Empire en quête d'un successeur jugé digne de protéger l'épée et de la maintenir hors de portée des seigneurs sanguinaires de Berimond. 

Afin de prouver sa valeur, le prochain gardien de la Lame furieuse devra prouver sa capacité à défendre ses terres face aux armées d'envahisseurs, à dominer les champs de bataille de Berimond et à protéger son peuple contre la menace des métamorphes. 

Le seigneur qui parviendra à faire la plus forte impression sur le dernier gardien de l'ordre des Chevaliers de la forge lors de ces épreuves obtiendra le droit de protéger la Lame furieuse et deviendra lui-même gardien de l'ordre des Chevaliers de la forge.

Il est temps de déchaîner la fureur sur le champ de bataille !

 


Nouvel événement : la bataille de la Lame furieuse

Redoutables guerriers de notre Grand Empire, nous vous invitons à participer à la bataille de la Lame furieuse.

Dans cet événement, vous aurez la possibilité de gagner la véritable épée forgée par l'équipe de Man at Arms de la chaîne Awe Me, que vous avez déjà découverte sur la vidéo YouTube ! Un bouclier porté par les légendaires guerriers d'Ursidé sera également mis en jeu, ainsi qu'une illustration créée spécialement pour l'événement et signée par toute l'équipe de développement.

Mais vous vous demandez peut-être à quoi va ressembler cet événement et comment nous allons désigner le vainqueur ?

Alors passons aux choses sérieuses ! 


Quels sont les prix à gagner ?

Les 3 meilleurs joueurs recevront les récompenses susmentionnées. 

La 3e place se verra récompensée par une magnifique illustration représentant l'identité visuelle de notre événement Bataille de la Lame furieuse qui sera signée par toute l'équipe.

La 2e place obtiendra le véritable bouclier d'Ursidé.

Le grand vainqueur, à la première place, recevra la véritable épée légendaire du roi Léopold : Lame furieuse !


N'oubliez pas que les 3 meilleurs joueurs sont désignés pour les deux jeux, ce qui signifie qu'il n'y aura pas de top 3 pour Empire ni de top 3 pour Empire: Four Kingdoms. Le top 3 sera composé des 3 meilleurs joueurs de l'ensemble des deux jeux ! 


Chaque joueur du serveur du groupe de classement correspondant obtiendra la récompense indiquée :


1re étape - Récompenses du festival des nuits de printemps (du 7 au 22 mai)

Or 500 x accélérateur de points d'élite de Berimond

Argent 500 x accélérateur de points de Berimond


2e étape - Récompenses de la bataille de Berimond (du 22 au 25 mai)

Or Accélérateur de l'événement de points à long terme, 300 % pour 6 heures

Or Accélérateur de l'événement de points à long terme, 100 % pour 6 heures


Après la 3e étape (du 25 au 30 mai,) les joueurs de l'événement obtiendront les récompenses finales suivantes :


3 meilleurs serveurs : 

Pour tous les joueurs des 3 meilleurs serveurs 


La forge furieuse, ordre public +400. 

 

Les joueurs recevront également l'objet de construction à production basique de nourriture niveau 9.

 

Autres serveurs : 

Tous les joueurs de ces serveurs gagneront la décoration « Tombe furieuse », ordre public +275 et l'objet de construction à production basique de nourriture niveau 7. 

 


Tombe furieuse, ordre public +275




50 meilleurs joueurs d'Empire/50 meilleurs joueurs d'E4K : 

En plus des récompenses susmentionnées, les 50 meilleurs joueurs d'Empire et les 50 meilleurs joueurs d'Empire: Four Kingdoms recevront la décoration « La pierre de fureur naissante » et ordre public +1 000 ! 


La pierre de fureur naissante, ordre public +1 000.

 

Comment fonctionne cet événement ? 

L'événement est basé sur une structure serveur contre serveur que nous avons déjà utilisée par le passé, mais nous l'avons adaptée spécialement pour cet événement exceptionnel qu'est la bataille de la Lame furieuse :


 

L'événement va se dérouler sur 3 semaines et est divisé en 3 étapes, concentrées sur le classement des joueurs des serveurs (comme pour les événements serveur contre serveur précédents), ainsi que sur le classement individuel de ces serveurs. 


La 1re étape aura lieu du 7 au 22 mai. C'est l'étape à laquelle tous les joueurs participeront et où il s'agira de se battre pour obtenir des points dans l'événement de points à long terme.  Les récompenses intermédiaires seront attribuées aux serveurs gagnants après cette étape, comme lors des événements précédents tels que l'Affrontement du printemps, l'Assaut hivernal, etc. 


Mais la partie la plus intéressante du classement individuel commence à la fin de cette première étape : 

Les 1 000 meilleurs joueurs d'Empire et les 1 000 meilleurs joueurs d'Empire: Four Kingdoms (donc 2 000 joueurs au total), seront qualifiés pour participer à la 2e étape du classement individuel.  


La 2e étape se déroulera du 22 au 25 mai. Il s'agira pour les joueurs de participer à l'événement de Berimond pour remporter le maximum de points de vaillance et les serveurs se verront attribuer d'autres récompenses intermédiaires. 

Les 1 000 meilleurs joueurs d'Empire et d'Empire: Four Kingdoms mentionnés précédemment (soit 2 000 joueurs au total) participeront également à la course aux points de vaillance de l'événement de Berimond et seuls les 50 meilleurs joueurs d'Empire et les 50 meilleurs joueurs d'Empire: Four Kingdoms (100 joueurs en tout) accèderont à la dernière étape.


La confrontation finale de la 3e étape commencera le 25 mai et se terminera le 30 mai.

Les serveurs s'affronteront au cours de l'événement des métamorphes pour obtenir les récompenses finales. 

Les joueurs ayant atteint les 50 premières place au classement individuel pour Empire et Empire: Four Kingdoms (soit 100 joueurs au total), participeront également à l'événement des métamorphes et les vainqueurs de cette étape seront désignés en fonction de la meilleure série de victoires lors de cet événement. 


Important :

Les séries de points prises en compte pour l'événement des métamorphes seront réinitialisées pour la dernière fois le 30 mai à 1 h 00 CEST, ce qui veut dire que c'est à ce moment que nous enregistrerons les derniers points qui compteront pour le classement général. Dans le cas peu probable où deux joueurs ou plus atteindraient le même nombre de points pour le classement des 3 meilleurs joueurs, nous emploierons l'approche suivante : 

S'ils possèdent exactement le même nombre de points au classement final des séries de points de l'événement des métamorphes, nous prendrons en compte leurs points de vaillance obtenus lors de la 2e étape (la bataille de Berimond). S'il s'avère qu'ils ont aussi le même nombre de points de vaillance, nous comparerons leurs points obtenus lors de l'événement à points à long terme de la 1re étape (l'Affrontement du printemps). Dans le cas très improbable où ils auraient encore le même nombre de points dans cet événement, le vainqueur serait tiré au sort.


Comment les classements seront-ils annoncés ?

Comme la compétition sera très forte lors de cet événement, nous communiquerons quotidiennement aux joueurs la liste des 100 meilleurs joueurs de la journée, et ce jusqu'à la fin de l'événement. Cela signifie que les classements seront diffusés chaque jour sur Twitch. Nous avons également mis en place un blog de la communauté dédié à cet événement qui nous permettra d'interagir avec vous. N'hésitez pas à consulter ce blog à l'adresse https://empire.community

 

 

Informations complémentaires

  • Comme l'équipe de GGS tient à commémorer ses formidables vainqueurs de façon légendaire, nous aimerions que les gagnants de l'épée et du bouclier nous envoient des photos dès qu'il auront reçu leur prix et qu'ils nous autorisent à utiliser ces photos dans le cadre de nos relations publiques et du marketing. 
  • ⦁ Suivant le pays où nos récompenses seront envoyées, nous pourrions faire appel à un photographe professionnel pour immortaliser la victoire des vainqueurs.
  • Les heureux destinataires de l'épée et du bouclier devront signer une décharge de responsabilité qui leur sera bien sûr fournie par GGS.
  • Nous voulons également vous informer du fait que pour cet événement, notre politique en matière de compétition/tirage au sort s'applique. Vous pouvez la consulter ici.
  • En outre, GGS s'engage à couvrir les frais de livraison des prix à hauteur de 1 000 € (taxes, colis, etc.) 
Sign In to comment.