Batissons un empire

Zoltic (FR1)Zoltic (FR1) Messages: 21
13.06.2017 modifié dans FAQs, astuces et stratégies

Bonjour,

Ce modeste essai n'a pas la prétention de concurrencer "Le Prince" de Machiavel, ni les plus illustres précis de non moins illustres Généraux tels César qui nous enseigna comment réduire toute la Gaule (Toute ? Non, un petit village....)
Loin s'en faut, il a juste pour objectif de tenter d'éviter aux jeunes générations de commettre les erreurs des anciennes et, par cela, de transmettre une bribe de savoir afin qu'elle ne tombe pas l'oubli et qu'elle puisse, autant que faire ce peut, contribuer au bien de l'humanité toute entière. (Mais si, mais si, faut pas croire, on peut tous essayer au moins)

Vous voilà, jeunes et fringants aventuriers, prêts à vous lancer corps et âme dans la grande aventure qui, d'Alexandre à Napoléon, a toujours enthousiasmé les humains, la conquête du monde.

(note de l'auteur : Bon, d'accord, vu les dégâts que ça a causé on peut se demander si vraiment c'était une bonne idée, mais il faut croire que l'homme ne change pas et que depuis Cro Magnon l'expérience n'a toujours été qu'une lanterne accrochée dans le dos qui ne servait qu'à éclairer le chemin déjà parcouru)
(note du correcteur : Ne vous affolez pas, elle est de Confucius cette citation. Vous pensiez vraiment qu'il était génial cet écrivaillon ? Arf, arf, arf....)
(note de l'auteur : Non mais de quoi je me mêle ?? Corrige et tais toi, non mais.....)

Revenons donc à nos moutons, ou plutôt dans le cas qui nous occupe à nos brebis égarées qui, en vérité je vous le dis mes frères, ne tarderons pas à rejoindre le troupeau.
(note du correcteur : En plus il se prend pour un prédicateur, on aura vraiment tout vu dans ce boulot)

Donc, vous voilà devant le merveilleux paysage que, dans sa grande sagesse, GGS a bien voulu nous offrir sans rien demander en échange.
(note du correcteur : Ben voyons, ça s'appelle de la publicité, duschnock, tu crois pas qu'ils allaient te filer la douloureuse avant de t'avoir bien accroché, tout de même)
(note de l'auteur : Il m’énerve, mais il m’énerve, si c'était pas le cousin de ma femme je sais bien comment que je te lui......)

La grande aventure t’attend, jeune écuyer (ou padawan suivant les générations) et il va te falloir te montrer à la hauteur de la situation.

Entrons donc dans le vif du sujet :

  1. Lentement tu te hâteras

  2. Patience et longueur de temps tu privilégieras au lieu que force ni que rage

  3. Courir ne servira à rien et à point tu partiras

  4. Ton temps tu prendras

(note du correcteur : Bon, là je crois qu’ils ont compris, sinon c’est même pas la peine qu’ils continuent à lire, et si tu continues comme ça c’est certain qu’ils vont s’arrêter là)

(note de l’auteur : Après mon divorce j’ai enfin pu virer le correcteur, on va être entre nous, c’est pas trop tôt. D’un autre côté il ne disait pas que des bêtises, en particulier pour la publicité et la douloureuse, mais nous en reparlerons plus tard)

Donc, le but de ce jeu est de construire un véritable empire dans une région déjà fort peuplée d’individus qui ont tous la même idée que vous. Là vous avez deux solutions :

  1. Soit jouer façon bourrin et tirer sur tout ce qui bouge, voire qui ne bouge pas.

  2. Soit jouer plus finement et tâcher de faire prospérer votre domaine tout en évitant les conflits et les altercations. Ne vous inquiétez pas, vous allez avoir l’occasion de vous défouler par la suite.

Si vous choisissez la première solution, vous pouvez arrêter votre lecture ici. Mais….. vous pouvez aussi continuer, il se pourrait que vous appreniez des choses que vous ne soupçonnez même pas.

Mais avant tout cela il me faut établir quelques présupposés :

  • GGS est une société commerciale dont le but est de faire des bénéfices les plus substantiels possible. Rien à redire à cela, c’est le but de toutes sociétés commerciales et ce n’est ni illégal ni même immoral. Avoir un but ne veut pas obligatoirement dire qu’on l’atteindra (cf ma signature)

  • L’évolution de l’homme et de la civilisation l’ont prouvé, la raison du plus fort est rarement la meilleure car un jour ou l’autre un plus fort encore débarque.

  • On est tous là pour s’amuser et on peut parfaitement y parvenir sans importuner qui que ce soit, au contraire on peut même s’amuser plus encore en travaillant « avec » et non pas « contre »

Ceci étant dit allons-y franchement.

Dès votre arrivée vous allez être soumis à des « pressions » pour vous inciter à acheter le « Pack du débutant » indispensable à tout seigneur qui se respecte, le « Pack du conquérant » qui vous fournira l’armée la plus forte du monde encore libre et grâce à laquelle vous plierez à votre volonté tous vos adversaires, et que sais je encore. (en ce qui concerne le Pack du conquérant, tout le monde l’a déjà acheté avant vous donc vôtre armée ne sera jamais plus forte que la leur)

Tous cela est de bonne guerre, il est normal que GGS tente par tous les moyen de vous faire participer aux frais de développement et de maintenance de leur logiciel. Pour ma part, voici comment je procède :

A mon arrivé sur ce genre de jeu, j’achète l’équivalent de 20 à 30€ de monnaie « commerciale » du jeu. J’estime que c’est le prix auquel j’achèterai un jeu dans le commerce sans savoir si il me plaira. Pour ceux qui s’esclaffent en pensant : « Mon pauvre vieux t’es plus dans la course » je précise que je compte encore en anciens francs, alors hein ????? Ensuite tous les mois je dépense entre 5 et 10€, c’est à dire moins qu’une place de cinéma, pour me faire plaisir. Si vous comptez bien vous arriverez à une centaine d’euros par an. Si vous estimez 300 000 « clients » (tiens ?? où donc ais je vu ce nombre déjà ?? ) vous arrivez à …. Tadam… 30 millions d’euros par an. Pas mal non ? (Eh, les 300 gros, vous en faites autant ? )

Donc le principe du paiement n’est pas remis en cause. Par contre c’est sur l’utilisation de votre argent durement gagné (si ce n’est par vous c’est par vos parents et pour un certain type de personnes par la gagneuse qui se promène sur le trottoir) qu’il va falloir se pencher.

Au niveau où vous êtes VOUS N’AVEZ PAS BESOIN DE SOLDATS BOURRINS. Tous les chasseurs vous diront que tirer à la balle à ailette sur un lapin c’est l’éclaboussure assurée mais pas le civet. Non seulement vous n’en avez pas besoin mais, en plus, ils vont vous pourrir la vie. Lorsque l’un d’entre eux sera blessé et que vous verrez le prix de ses soins (non remboursés par la SS) vous allez pleurer. Alors vous allez penser : « Je vais le garder et je le soignerai quand j’aurai les moyens. Arf, Arf, Arf… je me gausse…. Au bout d’un moment vous allez devoir agrandir l’hôpital (donc gaspillage de ressources) et ce ne sera jamais suffisant. De plus, les plus gros chassant les plus petits, si vous avez des soldats « soignables » ils ne rentreront pas dans l’hôpital parce que chassés par les gros et vous perdrez des soldats utilisables. Opération financière discutable non ? Au final vous euthanasierez vos soldats les plus gros, jurant, mais un peu tard, qu’on ne vous y prendrait plus. (ça sent le vécu, vous trouvez pas?)

De plus, « ben oui » c’est le double effet kisscool, les gros soldats bouffent comme des chancres. Pour un gros vous nourrissez deux petits. Quand vous aurez passé une journée le dos cassé sur votre lopin de terre afin d’en tirer trois maigres pommes de terre et que vous verrez un gros porc les avaler alors que vos propres enfants crèvent la dalle, vous comprendrez.

En plus, toujours « ben oui » c’est le troisième effet GGE, les rubis (la monnaie commerciale) que vous avez gaspillés dans l’achat de ces gros #!µ§ vous auriez pu l’investir dans la rémunération d’un contremaître ou d’un percepteur d’impôts qui vous aurait été largement plus profitable.

Donc PAS D’ARMÉE HYPER SUPER ANABOLISÉE avant d’en avoir vraiment besoin.

Puisque j’ai parlé de nourriture, de contremaître et de percepteur, intéressons nous auX nerfs de le guerre qui nous attend.

Il existe 4 ressources dans ce jeu.

  1. Le pain

  2. Le bois

  3. La pierre

  4. L’argent local (pas le commercial)

De ces quatre ressources on ne peut se passer de deux d’entre elles, le Pain et l’Argent. C’est le minimum vital pour survivre, mais sans progresser. Il va donc vous falloir tout faire, à par le voler, pour produire le maximum de Pain et d’Argent. Je vous laisse le soin de trouver par vous-même comment faire, ceci n’est qu’un guide de conduite, pas une prise par la main de chaque instant.



Si vous êtes parvenus ici sans tricher et sans sauter des passages, bravo, je ne sais même pas si je vais avoir la force de me relire.

J’ai écrit, plus haut, qu’on pouvait se défouler même sans agresser les petits camarades de jeu, je vous ai promis d’en parler, je le ferai. Mais pas maintenant. Dans un prochain épisode si vous aimez celui-ci. Si vous n’en avez rien à faire, vous comprendrez que je vais pas passer ma belle jeunesse à tapoter sur un clavier. (jeunesse, jeunesse, c’est vite dit, mais, bon, je suis jeune dans mon âme).


Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer
Charles de Valois Bourgogne, dit "Le Téméraire"

Mon Dieu, donnez-moi
La sérénité d'accepter les choses que je ne peux changer,
Le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d'en connaître la différence.

Réponses

Sign In to comment.